Chaque site créé est fait pour être vu. Pour cela, il est essentiel de mettre en place de bonnes pratiques SEO. Mais avec de nombreux critères, l’algorithme Google n’est pas facile à maîtriser. Pour vérifier les points clés de votre site, des tests de performance peuvent être mis en place.

Répondre à l’algorithme Google

L’algorithme mis au point par Google a été élaboré avec de nombreux critères, qui évoluent régulièrement, et dont le principe est d’améliorer la pertinence des résultats de recherche. Parmi les très nombreux critères de Google, certains peuvent véritablement pénaliser votre site :

  • La compatibilité mobile du site ;
  • La vitesse du site ;
  • Le comportement des utilisateurs ;
  • La qualité du contenu : la longueur, la pertinence, l’utilisation d’un champ lexical étendu… ;
  • Le netlinking : les liens entrants et sortants ;
  • L’excès de pub.

Des tests pour vérifier

Optimiser son SEO passe donc par différents tests qui permettent de mettre le doigt sur les facteurs bloquants :

  • Tests de montée en charge : il consiste à simuler un grand nombre d’utilisateurs de manière croissante afin de déterminer la charge maximale d’un système.
  • Sonde applicative 5 s : le niveau fonctionnel du site est mesuré continuellement grâce à des sénarii joués toutes les 5 secondes.
  • Scroll du site : scroller est le fait de faire défiler une page web pour voir le contenu qui s’affiche en dehors de la partie visible de l’écran. Analyser le scroll des internautes permet de savoir s’ils s’intéressent en profondeurs à vos pages, ou s’ils se contentent de la partie visible.

Une fois ces tests réalisés et dans l’objectif d’optimiser au mieux le site, il est impératif de croiser les informations obtenues avec l’impact sur le SEO des actions menées. Cette démarche d’amélioration continue donne la possibilité de toujours adapter le site aux mises à jour de Google et d’assurer une livraison constante qui favorise un bon positionnement.