VM-Titre-virtualisation serveurLa VM principe et avantages

  • La virtualisation, consiste en la création virtuelle ou logicielle d’un espace physique. Elle permet le fonctionnement de plusieurs systèmes, serveurs ou applications sur un même serveur physique.
  • La VM permet d’intégrer l’agilité dans votre gestion. La virtualisation des serveurs vous permet de déployer comme vous le souhaitez de nouveaux services et de dimensionner ces espaces selon vos besoins. Le principal avantage de la VM
  • Les avantages de la VM sont la réalisation d’économies financières et la simplification de l’administration et de la gestion des serveurs. En effet un matériel virtuel n’est pas sujet aux défaillances.

L’entretien et les bénéfices

Un des premiers avantages de la virtualisation est qu’il réduit le nombre de serveurs physiques. En effet, la virtualisation permet la concentration des tâches, sur un seul serveur, séparés en plusieurs serveurs grâce à une couche applicative. Cela réduit les coûts d’achat et d’entretien, le facteur économique est un des bénéfices de la VM.

Meilleure disponibilité

La Virtualisation permet d’augmenter le taux de disponibilité des serveurs grâce à une infrastructure redondée. La redondance permet de procéder à une migration à chaud offrant une répartition de la charge de travail. Grâce au doublage de l’infrastructure, la VM monte en charge de façon extrême, et permet au surplus de se replier sur un serveur physique moins sollicité.

Sécurité

La sécurité est un aspect fort de la VM en plus de son agilitéSur un serveur physique “classique”, les fichiers, la messagerie et le serveur web sont tous sur un même serveur. C’est-à-dire que si un des éléments est infectée par un malware, l’ensemble des applications est touché.

La virtualisation est généralement utilisée pour séparer les différentes tâches d’un serveur physique en plusieurs machines. Cette solution permet de séparer les services, de les cloisonner afin d’éviter l’infection complète des services et de sécuriser au mieux l’ensemble des données situées sur le serveur. Ainsi les infections sont corrigées plus rapidement avec un impact moindre.

Anti-obsolescence  

Cette fonction renforce la cybersécurité. Une partie de votre système informatique peut fonctionner sur un serveur dédié du fait d’une configuration spécifique. Le renouvellement d’un serveur dédié utilisé pour une application est une solution peu rentable. Il faudrait en effet changer chacun des serveurs. Or, la VM utilise moins de serveur, il y a donc moins de remplacement de matériel en cas d’obsolescence. Les données sont simplement basculées en quelques instants.

Il existe des outils de P2V (physical to virtual ou physique vers virtuel), qui ont pour objectif de transformer les serveurs physiques en VM. Il est alors possible de basculer de machine et d’effectuer des migrations à chaud vers un serveur “neuf”.

Les sauvegardes

  • L’aspect logiciel des VM simplifie la sauvegarde des données. Durant le fonctionnement de votre VM, il est possible d’obtenir une sauvegarde grâce à un instantané (snapshot) de la VM et ses données. En cas d’incident, cet instantané permet de remettre la VM dans son état précédent. Les sauvegardes sont facilitées, comme la reprise après désastre.
  • La virtualisation vous permet de créer une VM vierge en quelques minutes. Ce qui confère une flexibilité et agilité dans la conduite des projets en interne.

 

La solution physique quant à elle est moins flexible et laisse moins de place à une méthode agile. La portabilité des données est plus complexe tout comme la gestion des serveurs.

Pour connaître la solution qui correspond le mieux à votre entreprise et ses perspectives d’évolution n’hésitez pas à prendre contact avec un expert Group DIS qui saura vous accompagner.