Définition du CDN

Le Content Delivery Network, réseau de diffusion de contenu, correspond à tous les serveurs localisés dans divers endroits. Ils sont mis en réseau grâce à Internet.
Le CDN permet de diffuser votre application Web ou votre site web au niveau international. Par conséquent, votre serveur est relié à de nombreux autres. Vos contenus statistiques sont dirigés vers des « serveurs miroirs ». Si un utilisateur charge un contenu spécifique de votre site, cette transmission est traitée via le serveur miroir adéquate du CDN pour transmettre les données en question. Le fournisseur de réseau de diffusion définit la quantité et la répartition des serveurs. Il agit également sur le degré d’intégration et la performance d’ « Internet Blanckbone », dorsale Internet.

Comment le CDN fonctionne ?

Les utilisateurs n’ont pas connaissance de l’origine des données d’un site. Ils ignorent si ces informations proviennent d’un serveur miroir. Le fonctionnement n’est pas visible. Toutefois, ils bénéficient d’un temps réduit de chargement, atout indéniable.
Au cours de ce processus, les deux composants principaux sont le système de répartition, appelé également de distribution et le Request-Routing System, pour l’acheminement des demandes.
Le premier, système de répartition effectue la transmission des contenus des serveurs d’origine vers les serveurs miroirs. De plus, il vérifie leur véracité et leur actualité. En fait, le système de distribution transmet les nouvelles données corrigées sur tous les serveurs du CDN ou il envoie un seul message. Ce dernier précise les données présentes sur le serveur miroir, elles sont ainsi plus disponibles par les utilisateurs. Aussi, le Request-Routing System intervient, il redirige les demandes de façon optimale, suivant deux axes.

Le serveur miroir adéquat

Le système d’acheminement des demandes doit localiser le serveur parfait suivant la demande utilisateur. Pour ce faire, ce dispositif utilise des indicateurs spécifiques. Ces derniers sont évalués par l’intermédiaire de méthodes de mesure variées. Ces indicateurs permettent ainsi de définir si ces connexions sont issues du client Web ou du serveur.
Les valeurs de mesure du serveur comptabilisent la charge complète sur les processeurs. Ils calculent aussi la quantité d’accès actifs en lien avec le serveur. Grâce à ce processus, vous pourrez préciser quel serveur miroir sélectionner, autrement dit le modèle présentant la charge la plus basse. En ce qui concerne les caractéristiques de la connexion entre le serveur et le client, le RRS indique le serveur offrant la connexion au client la plus favorable.
Les raisons qui expliquent cette situation sont en priorité le temps de latence. Il est vrai que le taux de transmission moyen entre aussi en ligne de compte tout comme le taux de perte de paquets, et enfin la proximité géographique. Par ailleurs, des indicateurs côté client vous informent à propos de l’identité de l’utilisateur, particulièrement celui qui effectue la demande. Ces indicateurs sont repris par le système, si la transmission des contenus doit être effectuée en différents niveaux de qualité, pour des clients standards ou des clients premium.
De plus, les indicateurs sont soumis à une évaluation en fonction des données requises. Les contenus dynamiques sont créés avec un serveur possédant des indicateurs performants. Cependant, une connexion stable entre serveur et client correspond aux bases de l’emploi des médias en streaming.

Besoin d’aide pour choisir votre CDN ?

Nous Contacter

La demande redirigée

La redirection de la demande est l’autre solution, si le serveur cible s’avère être connu dans le Content Delivery Network. La redirection est réalisée par l’intermédiaire du Request-Routing System. Cette étape peut être effectuée par divers procédés. La différence entre ces moyens se caractérise par l’emplacement de la redirection, entre un serveur miroir, le réseau ou le client.
Il s’agit d’un procédé relativement simple à installer. Le client doit sélectionner le serveur miroir selon une liste proposée. Cette liste, cependant, indique le manque d’influence du Content Delivery Network sur la répartition des serveurs.
Vous avez aussi la possibilité d’utiliser une redirection http 302, facile à mettre en place. Elle est dotée d’informations pertinentes sur le CDN. Ensuite, le serveur de sortie indique par un code de statut http au client, le serveur miroir le plus adapté. Ce serveur en question sera interpellé directement pour de futures demandes. Le point noir de ce dispositif est représenté par la duplication de connexions utiles.
Le Request-Routing basé sur le Domain Name System (DNS) est l’outil de redirection par excellence. En effet, ce procédé est le plus utilisé, le serveur DNS reçoit la demande du client via le Content Delivery Network. Celui-ci transmet l’adresse IP d’un serveur miroir. Cependant, l’inconvénient principal est la répétition des consultations au sein du DNS. Ce phénomène ralentit ainsi l’accès au DNS.

Le choix d’un CDN, les raisons

Les serveurs sont localisés dans le monde entier. Votre clientèle souhaite optimiser le temps de chargement et désirent profiter d’une exploitation plus réduite de la capacité concernant la bande passante.
Exploitant, vous bénéficiez d’atouts conséquents lors de l’utilisation d’un réseau de diffusion de contenus. Grâce au Content Delivery Network, votre serveur Web sera allégé via la redirection des demandes. De plus, il accroît la sécurité des données au niveau de la mémoire tampon. Par conséquent, votre serveur de sortie sera protégé contre les attaques DDoS. Certaines connaissances doivent être prises en compte pour ce résultat.
Il est indispensable de maintenir les données sensibles, comme les mots de passe ou les données d’utilisateurs, séparées du Content Delivery Network. Ces informations constituent un danger, un risque d’attaque important. Il faut toutefois prendre en considération que cette action peut entraîner des conflits récurrents au niveau de la protection des données.
Afin de contrer ce problème, vous aurez à attribuer les contenus évacués d’un CDN à votre nom de domaine. Ainsi, une potentielle cyberattaque ne pourra être occasionnée concernant un autre élément de la toile.

Les avantages du Réseau de Diffusion Continu

Les pages HTML, images, feuilles de style, scripts côté clients ou documents constituent des éléments statiques. Ces données sont sauvegardées au sein de la mémoire cache du serveur miroir. Elles n’ont pas à être chargées via leur serveur Web à l’avenir. Cette action permet de protéger aussi le serveur, et également d’offrir des temps de chargement plus réduits pour vos utilisateurs. Ainsi, vous constaterez un point positif notable, un taux de rebond diminué et un référencement optimisé sur les moteurs de recherche.
Le serveur de surcharge est ménagé grâce à l’usage réduit du serveur et des applications en question. Donc, le serveur de surcharge est protégé contre de probables défaillances ou dommages occasionnés. Cette protection engendre une meilleure utilisation du matériel nécessaire à l’hébergement.
Un autre atout est le fait que vous pourrez choisir les éléments statiques à charger depuis le serveur en direction du Content Delivery Network. Vous souhaitez transférer uniquement les images de votre blog personnel. Elles pourront être chargées en même temps, ce processus, de plus, permet d’augmenter les temps de chargement.
Les sites Web surfent sur cette tendance et ont décidé de tirer profit de cette transmission de données par l’intermédiaire d’un CDN. D’importantes quantités de données sont déplacées en l’espace d’un temps relativement réduit, comme par exemple, pour le streaming de vidéos et de musiques. Cet avantage est aussi valable concernant les retransmissions en direct sur le net.
Il est à souligner un autre point fort. Les visiteurs sont de plus en plus nombreux, et, les pics de visites sont plus facilement cernés. Les utilisateurs recherchent des serveurs miroirs proposant des charges plus légères. Ils optent pour un Request-Routing System, offrant une rentabilité remarquable. Cet avantage est encore plus évident pour des fichiers proposés à télécharger ou pour l’exploitation d’une boutique en ligne.
Le temps de chargement est diminué, mais pas uniquement, vous réduisez aussi, parallèlement, la charge au niveau de la bande passante. Les chargements de contenus sont reliés directement à cette bande.
Vous augmenterez la sécurité de votre serveur, et par conséquent des données. De plus, les applications utilisées seront aussi mieux protégées grâce au Content Delivery Network. Il s’avère que les attaques sont détectées en un temps record, et sont par la suite détournées, garantissant une protection optimale.